lorgnette

POINTS DE SUTURE ET EFFETS DE MANCHE. Quand la chirurgie et la justice nous dévoilent le XVIIIe s.

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte, on invente l’airbag lingual, on suit le procès de Martin Guerre, on reconnait Rastapopoulos, on avale le Grand remède, on assassine des perroquets qui parlent anglais, on lit le Code noir, on combat le cancer.) Mais puisqu’on vous dit que …

POINTS DE SUTURE ET EFFETS DE MANCHE. Quand la chirurgie et la justice nous dévoilent le XVIIIe s. Lire la suite »

COCTEAU, ÉLOGE DU COCKPIT

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte, on parle en volapük, on serre la pattes d’ours aux as des as, on pastiche Duchamp et le Greco, on se souvient de Musidora) Cocteau en 1917 par Modigiani Benito. années 20 « Draeger m’a montré les toiles de Benito, amusantes …

COCTEAU, ÉLOGE DU COCKPIT Lire la suite »

Le poète Verlaine prête son éditeur, Léon Vanier, à Henri de Sta l’illustrateur.

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte, on se brouille avec Verlaine, on s’amuse devant le théâtre d’ombres du Chat noir, on fume à tire-larigot). La vie à cheval… et rien d’autre Au commencement, les adeptes de la bohème vivaient d’amour de l’art et d’eau de vie …

Le poète Verlaine prête son éditeur, Léon Vanier, à Henri de Sta l’illustrateur. Lire la suite »

L’académicien (c’est Houssaye), le comte (c’est Noé) et les albums à 1 franc.

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte, on compare Poséidon à un académicien français, on boursicote par images interposées, on meurt d’un duel reporté). couvertures colorées des albums à un franc    Dis-moi ce que tu bois et je te dirai ce que tu lis, dis-moi comment …

L’académicien (c’est Houssaye), le comte (c’est Noé) et les albums à 1 franc. Lire la suite »

Les grisettes de Paris font la danse du ventre devant le Khédive et le mettent au parfum!

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte on fait la connaissance d’une colonelle des Highlanders en kilt rikiki, on apprend l’origine des pattes d’eph’, on prédit le rôle futur des îles Caïman) décolletées mais monoclées La publicité qui grignote aujourd’hui frénétiquement nos écrans d’ordinateurs, prend la place …

Les grisettes de Paris font la danse du ventre devant le Khédive et le mettent au parfum! Lire la suite »

Saint-Amant ou la revanche posthume d’un Boit-sans-soif sur un Boileau.

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte on cause jaja et bouftifaille et on médite sur le verre à pied). Galant militaire. détail    D’inspiration bachique, jouissive et jubilatoire, la poésie de Saint-Amant (1594-1661) se refusa obstinément à suivre les règles de Malherbe, subit les foudres de …

Saint-Amant ou la revanche posthume d’un Boit-sans-soif sur un Boileau. Lire la suite »