XXème s. © villa browna

BLAISE ET GLEIZES, deux théoriciens pour un même ciel

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS.   (C’est dommage : dans la suite du texte, on assiste à un dialogue d’outre-tombe, on remonte à contre-courant le long fleuve de la création, on compare cubisme, playmobil et smiley, on suit à la trace des noirs sauvageons)  aquarelle originale d’Albert Gleizes Drôle de voyage neuro-temporel qu’a effectué …

BLAISE ET GLEIZES, deux théoriciens pour un même ciel Lire la suite »

Sem et Proust, même combat: l’Acacia.

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte, Sem retrousse le bas de ses pantalons, on croise les cadors du chic Karl, Boni, Rita et compagnie, on enfile le manteau de laine doublé de loutre de Proust). Remonter dans le passé, c’est un peu comme voyager au loin. …

Sem et Proust, même combat: l’Acacia. Lire la suite »

Célébrons le billard, le cigare aux lèvres, la queue à la main.

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS.  (C’est dommage : dans la suite du texte, on cambre les reins, on se familiarise avec une rondelle miraculeuse, le massé et le procédé).  Antoine Lalanne, greffier de son état, supportait jour après jour «ces avocats qui prolongent trop les débats». On l’aurait plaint volontiers le brave …

Célébrons le billard, le cigare aux lèvres, la queue à la main. Lire la suite »

Saint-Amant ou la revanche posthume d’un Boit-sans-soif sur un Boileau.

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS. (C’est dommage : dans la suite du texte on cause jaja et bouftifaille et on médite sur le verre à pied). Galant militaire. détail    D’inspiration bachique, jouissive et jubilatoire, la poésie de Saint-Amant (1594-1661) se refusa obstinément à suivre les règles de Malherbe, subit les foudres de …

Saint-Amant ou la revanche posthume d’un Boit-sans-soif sur un Boileau. Lire la suite »

Et Kupka créa Gina Lollobrigida

JUSTE QUELQUES LIGNES POUR CEUX QUI SONT PRESSÉS COMME DES LAVEMENTS.(C’est dommage : il est même question de Gina Lollobrigida dans la suite du texte…) 33 ans, l’âge du Christ mort et ressuscité. 33 ans, l’âge de Frantisek Kupka en 1904, année de sa rencontre avec Eugénie Straub, sa future femme ; année encore de sa première …

Et Kupka créa Gina Lollobrigida Lire la suite »